Immersion de récifs artificiels sur le lac de Parentis 26 mai 2015

FullSizeRender-5

Grace au partenariat entre la fédération Départementale des Landes de la pêche, l’association Halieutique des Grands Lacs (qui regroupe elle-même les associations agrées de pèche de Biscarosse, Mimizan, Gastes, Ste-Eulalie en born, Parentis en Born et Sanguinet), l’entreprise DURAND Béton, et VERMILLON, premier producteur de pétrole en France, l’immersion de récifs artificiels permet la création de zones d’habitat pour accueillir les espaèces piscicoles, au bénéfice de l’ensemble des usagers et utilisateurs du lac. Le budget de l’opération s’élèvera à terme à 100.000 €.
Fournis par l’entreprise MTP (Dax) et fabriqués par l’entreprise DURAND BETON (Morcenx) ces éléments, béton innovants en forme d’arbres sont déposés au fond du lac par l’entreprise VERMILON (Parentis) qui met à disposition sa logistique de transport, de dépose et de suivi. Leur barge de grande capacité permet un acheminement aisé ainsi qu’une dépose optimale sur les lieux balisés, sélectionnés suivant des facteurs favorables (pente, profondeur, nature du fonds, absence d’installation, etc.) validés par les différents acteurs du plans d’eau et les administrations référentes.
Les plongeurs permettent de s’assurer d’une pose efficace des récifs qui doivent reposer debout sur le sable et contrôleront la présence de flore sur les récifs et de poissons autour et à l’intérieur. Des mesures sonar complètent le suivi.
Ce projet, initié en 2013, a été développé par la fédération départementale de pèche des LANDES et les associations locales de pèche, suite à différentes expérimentations et projets plus restreints déjà menés et expérimentés sur les lacs de Mimmizan et Cazaux/Sanguinet.FullSizeRender-4

Réagir

Copyright © 2012 Florence Delaunay, députée des Landes. Tous droits réservés.